les détails de la libération de l’auteur de l’article blasphématoire

boubout boubout

 les détails de la libération de l’auteur de l’article blasphématoire

 Sahara Media  il y a 11 heures

Le président mauritanien, Mohamed O. Abdel Aziz a rencontré lundi, en début d’après-midi, un groupe d’Oulémas et d’Imams et leur a demandé un avis pour résoudre le dossier de l’auteur de l’article blasphématoire, Mohamed Cheikh O. M’Khaitir dont la repentance avait été reconnue par la cour suprême qui a ordonné sa libération.

Le président Aziz, lors de sa dernière conférence de presse, il y a deux semaines, avait révélé qu’ould M’Khaitir était détenu en vertu d’un arrêté administratif, destiné à le sécuriser et à empêcher des troubles publics, considérant que sa libération constituait un danger pour la sécurité du pays.

Cette rencontre avec les Oulémas et les Imams est destinée à trouver une solution définitive à ce dossier.

Les Imams et oulémas conviés à cette réunion appartiennent à l’association des oulémas de Mauritanie, l’union nationale des Imams de Mauritanie, le forum des oulémas et imams, l’association culturelle islamique en Mauritanie et en Afrique de l’ouest, en plus d’autres personnalités religieuses de notoriété.

Selon les sources de Sahara Medias les participants à cette réunion ont présenté des exposés devant le chef de l’état sur le point de vue des quatre rites à propos de cette question et notamment le rite malékite.

Les intervenants lors de la réunion ont déclaré qu’en cas de divergence entre les différents rites, le premier responsable peut tenir compte des avis qui vont dans l’intérêt de ses citoyens et la sécurité du pays.

A l’issue de cette réunion, il a été décidé la constitution d’une commission d’oulémas et Imams chargée de rédiger le texte de repentance que le détenu devra lire devant les caméras de la télévision s’adressant à l’opinion publique mauritanienne.

L’auteur de l’article blasphématoire, après cette obligation, sera immédiatement libéré sans qu’on sache s’il doit quitter le pays ou s’il doit y rester.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Hausse vertigineuse du prix des légumes

 Nouadhibou: Hausse vertigineuse du prix des légumes Nordinfo – Faute de ne pouvoir cultiver les légumes dans nos villes dont les terres sont pourtant fertiles, le pays demeure presqu’entièrement dépendant des légumes qui viennent du Maroc voisin.  C’est pour cette raison que l’on a constaté une hausse vertigineuse du prix des légumes au niveau du marché de Nouadhibou. Et du coup, cela s’est reflété sur les autres villes du nord alimentées par Nouadhibou telle que la ville de Zouérate. Dans ces deux villes au […]

Subscribe US Now