le gouvernement évoque l’interruption de l’internet et les dossiers de la corruption

 le gouvernement évoque l’interruption de l’internet et les dossiers de la corruption

Mauritanie : le gouvernement évoque l’interruption de l’internet et les dossiers de la corruption

Sahara Médias – Le ministre de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration, ministre de la culture, de l’artisanat chargé des relations avec le parlement, par intérim porte-parole du gouvernement, Seyidna Ali O. Mohamed Khouna a déclaré jeudi que tous les mauritaniens sont unanimement satisfaits de l’interruption de l’internet après les violences qui ont suivi les élections présidentielles et se sont rendus compte de la pertinence de la sagesse. 

Le ministre, lors du point de presse hebdomadaire à l’issue du conseil des ministres, a encore dit que les mauritaniens sont convaincus que la sécurité qui n’a pas de prix est leur priorité et qu’ils sont intransigeants en ce qui la concerne.

Les services de l’internet ont été rétablis mercredi après une interruption qui a duré 10 jours, destinée à empêcher la propagation de rumeurs tendancieuses sur les réseaux sociaux. 

Le ministre a par ailleurs ajouté que le régime mauritanien actuel n’a jamais été laxiste quand il fallait lutter contre la corruption et la gabegie et a toujours pris les mesures judiciaires à l’encontre des fautifs.

« Le régime mauritanien, a ajouté le ministre, s’est attelé dès le premier jour, à combattre en permanence la gabegie et la corruption. »

La police chargée des crimes économiques avait convoqué à la fin de la semaine dernière 30 responsables mauritaniens impliqués dans des dossiers de détournement pour des interrogatoires. 

L’ouverture de ces dossiers avait amené le ministre de la culture, de l’artisanat, chargé des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Sidi Mohamed O. Maham, après que Khira mint Cheïkhani ait été convoquée dans le cadre de ce qui serait des accusations de mauvaise gestion alors qu’elle dirigeait la télévision officielle. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *