Qui dirige la communication de Ghazouani ? Pas ceux qu’on croit…

مشاهدة
أخر تحديث : mardi 21 mai 2019 - 6:59
Qui dirige la communication de Ghazouani ? Pas ceux qu’on croit…

Qui dirige la communication de Ghazouani ? Pas ceux qu’on croit…

Vendredi 19 Avril 2019 – 23:18

Qui dirige la communication de Ghazouani ? Pas ceux qu’on croit…

Pour l’instant, Ghazouani ne refuse personne et accepte toutes les bonnes volontés qui veulent communiquer pour servir sa campagne.  A part quelques individualités qui se déclarent faire partie de cette dream team fantôme, personne ne sait exactement qui chapeaute le tout.  

Des noms circulent : l’efficace papillon actuellement ministre des sports mais on imagine mal que quelqu’un qui fait ses interventions uniquement en français puisse diriger la communication d’un candidat parfaitement bilingue. Tout au plus peut-elle apporter son talent pour compléter le dispositif.

On parle aussi du directeur de l’Anac comme on parle de mille autres lumières qui pensent que la communication peut faire élire Ghazouani alors qu’il n’a pas besoin de ça sauf une efficace communication azizienne pour le plus grand nombre : des affiches géantes, des drapeaux partout, des saffagues à transporter par bus entiers, des ambitieux pour occuper la TV et tartiner le net avec du cirage bio. 

La seule communication dont a besoin Ghazouani c’est un cadre objectif qui serve son image pour le rendre défendable chez l’élite mauritanienne de bonne foi et les étrangers or pour ça il faut des arguments et non du maquillage. Aziz mesquine qui passe son temps à inaugurer des hôpitaux, des centrales, des usines, toujours dans l’action entre ciel et terre machallah n’a réussi en fin de course qu’à avoir l’une des images les plus regrettables chez le plus grand nombre à cause justement de son mépris pour la communication interne, estimant que maou mouhim ce que pensent les moutons. 

Si Aziz n’avait pas méprisé les faiseurs d’image, s’il avait autour de lui de vrais chasseurs de têtes qui ne pensent pas qu’à placer leur clan, leurs amis, leurs obligés mais des gens ayant quelque talent qu’importe leur tribu ou leur région, s’il avait attiré à lui des gens moins soumis, moins accrochés à leurs privilèges pour rien, il n’en serait pas là avec même ses partisans qui applaudissent son départ. Il aurait pu faire mille mandats comme bien des grands hommes d’Etat ayant eu les pleins pouvoirs et sans lesquels aucun pays ne peut faire le bond qui manque encore à la Mauritanie pour domestiquer les forces du refus rétives à tout progrès politique, économique et même culturel. 

Les mauritaniens demandent un peu de respect. On raconte que la grande différence entre Ely allah yarahmou et Aziz c’est qu’Ely ne donnait rien aux éternels quémandeurs mais il leur parlait avec respect et les raccompagnait jusqu’à leur voiture quand Aziz, il paraît que non seulement il ne donne rien mais vous méprise quand vous êtes désarmé. 

D’ailleurs quand il faut s’exprimer sérieusement il préfère s’adresser à la presse étrangère et quand il s’agit de nos compatriotes son service de communication lui organise des rencontres avec des seconds couteaux de la presse qui ont fini par le faire bâiller bien après les téléspectateurs. 


Qui dirige la communication de Ghazouani ? Pas ceux qu’on croit…

Revenons à Ghazouani. Il lui faut au moins des gens qui le devancent partout où il doit aller pour éviter des photos horribles comme lui assis devant un énorme chameau méchoui comme si Ghazouani était un vorace sachant que le rapport à la nourriture est très différent selon les régions. Certains aiment en parler quand chez d’autres c’est vulgaire. Comment peut-on laisser un candidat à une élection présidentielle s’asseoir devant un énorme animal alors que dans le pays les gens ont faim ? 

On dirait que ces généreux amis de Ghazouani ne se rendent pas compte de l’impact détestable de cette hospitalité… 

 VLANE

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة اليوم السابع الموريتاني الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.